Fiches d’information Réponses SST

Des fiches d’information faciles à comprendre, présentées sous forme de questions et de réponses, couvrent une vaste gamme de sujets liés à la santé et à la sécurité au travail, des dangers aux maladies, en passant par l’ergonomie et la promotion de milieux de travail sains. PLUS SUR >

Téléchargez l’application gratuite Réponses SST
Télécharger dans l’App Store Disponible sur Google Play

Recherche toutes les fiches d’information:

Vous pouvez taper un mot, une expression ou poser une question

Hépatite A

Qu'est-ce que l'hépatite A?

L'hépatite A est une maladie infectieuse du foie causée par un virus (VHA). La sévérité de cette maladie varie, allant d'une maladie bénigne qui dure une semaine ou deux à une maladie gravement invalidante qui dure plusieurs mois.

Il existe d'autres types d'hépatite virale comme l'hépatite B, l'hépatite C, l'hépatite D et l'hépatite E. Ces hépatites et les virus qui en sont la cause ne sont pas liés à l'hépatite A même s'ils entraînent aussi des lésions du foie. Cette différence signifie que l'hépatite est transmise de diverses façons et que, pour chaque type, il existe différentes mesures de prévention de la maladie.

Contrairement aux hépatites B et C, l'hépatite A n'entraîne pas de maladie hépatique chronique et est rarement mortelle. Elle peut toutefois provoquer une hépatite fulminante (insuffisance hépatique aiguë), dont l'issue est souvent fatale.


Au bout de combien de temps l'hépatite A apparaît-elle?

La période d'incubation de l'hépatite A (le temps qui s'écoule entre l'exposition initiale au virus et l'apparition des premiers symptômes de la maladie) est de 15 à 50 jours, mais, dans la plupart des cas, elle est d'environ 28 jours. La durée de la période d'incubation varie selon la quantité de virus à laquelle le sujet a été exposé. L'exposition à une dose virale importante raccourcit la période d'incubation.


Quels sont les symptômes de l'hépatite A?

Les trois quarts des personnes infectées par le virus de l'hépatite A présentent des symptômes. Parmi ces symptômes figurent la fièvre, la fatigue, une perte d'appétit, des nausées, des douleurs abdominales, une coloration foncée des urines et une coloration jaunâtre de la peau et du blanc des yeux (ictère). Les signes et symptômes sont plus apparents chez les adultes que chez les enfants.

La période de contagion débute deux semaines avant l'apparition des symptômes pour se terminer deux semaines après leur disparition. Cependant, une personne infectée qui ne présente aucun symptôme peut quand même transmettre le virus. Contrairement à certains autres types d'hépatite virale, l'hépatite A n'est pas une maladie de longue durée (chronique) et n'est généralement pas mortelle.

Les personnes souffrant déjà d'une maladie du foie sont davantage exposées à diverses complications. La gravité de la maladie a tendance à croître avec l'âge. Une fois qu'ils ont été infectés, la plupart des gens acquièrent une immunité à vie contre l'hépatite A.


Quel test peut-on effectuer en vue de déceler l'hépatite A?

Le test couramment effectué en vue de déceler l'hépatite A est un test de détection des anticorps. Lorsqu'une personne est infectée, l'organisme produit des anticorps afin de se protéger contre ce virus. Un test sanguin permet de mesurer la quantité d'anticorps – les immunoglobulines G (IgG) anti-VHA – présents dans l'organisme. L'amplification par la polymérase après transcription inverse (RT-PCR) est un autre test utilisé pour la détection du virus de l'hépatite A. Un médecin doit également effectuer un examen médical complet et recueillir divers renseignements concernant vos activités afin de poser un diagnostic clinique d'hépatite A.


Comment traite-t-on l'hépatite A?

Il n'existe pas de traitement précis contre l'hépatite A. Le rétablissement est lent et peut prendre plusieurs semaines ou plusieurs mois. Il est important de remplacer les liquides perdus par les vomissements ou la diarrhée. Il peut aussi être nécessaire d'éviter certains médicaments courants tels que l'acétaminophène (paracétamol) et les médicaments contre les vomissements.


Comment l'hépatite A se transmet-elle?

Le virus de l'hépatite A est présent dans les selles des personnes infectées. Généralement, c'est en ingérant une substance contaminée par les matières fécales d'une personne infectée que l'on contracte la maladie. Le virus se transmet plus facilement lorsque les conditions sanitaires et l'hygiène personnelle laissent à désirer. Le virus peut se transmettre par contact étroit dans les endroits où les conditions d'hygiène personnelle sont mauvaises, par exemple dans les garderies et les écoles, ou au sein des ménages. La transmission peut également parfois se faire lors de relations sexuelles orales ou anales.

On peut contracter l'hépatite A en buvant de l'eau contaminée ou en mangeant des mollusques ou des crustacés crus ou insuffisamment cuits provenant d'eaux contaminées. Les fruits, les légumes et d'autres aliments peuvent être contaminés pendant la manutention.


L'hépatite A est-elle un risque professionnel?

On considère que les travailleurs de la santé ne courent pas un risque accru s'ils prennent les mesures normales de prévention des infections.

Les travailleurs chargés de la manipulation des aliments peuvent être davantage exposés à ce risque s'ils sont en contact avec de l'eau ou des aliments contaminés. Les travailleurs qui présentent une hépatite A évolutive ne doivent pas préparer ni manipuler d'aliments qui seront servis à d'autres. De même, les gens qui travaillent avec des animaux infectés par le VHA ou dans un laboratoire de recherche sur l'hépatite A peuvent être à risque.

Les personnes qui voyagent, qui vivent ou qui travaillent dans un pays où l'hépatite A est répandue peuvent être exposées à un risque d'infection accru.


Comment prévient-on l'hépatite A en milieu de travail?

La prévention de l'hépatite A en milieu de travail commence par de bonnes conditions hygiéniques et sanitaires. On peut limiter la propagation de l'hépatite A par les moyens suivants :

  • assurer un approvisionnement suffisant en eau potable;
  • traiter ou éliminer adéquatement les eaux usées;
  • adopter une bonne hygiène personnelle, notamment en se lavant les mains régulièrement;
  • éviter de partager des objets tels que des serviettes et laver le linge sale séparément, à l'eau chaude;
  • en cas d'infection, ne pas préparer d'aliments pour les autres.

Les programmes d'éducation sur les mesures d'hygiène personnelle à l'intention des travailleurs devraient souligner la grande importance du lavage des mains dans la prévention des maladies. Les travailleurs devraient être informés de la nécessité de porter des vêtements de protection adéquats pour travailler et de les enlever à la fin de leur travail. On devrait aussi leur rappeler qu'il faut se laver les mains souvent, avant de manger, de boire ou de fumer, et qu'il faut éviter de se ronger les ongles.

Il existe un vaccin très efficace qui permet de prévenir l'hépatite A. Consulter le professionnel de la santé de votre choix.

Dernière mise à jour du document le 3 avril 2017

Ajoutez un badge à votre site Web ou à votre intranet afin que vos travailleurs puissent trouver rapidement des réponses à leurs questions sur la santé et la sécurité.

Avertissement

Bien que le CCHST s’efforce d’assurer l’exactitude, la mise à jour et l’exhaustivité de l’information, il ne peut garantir, déclarer ou promettre que les renseignements fournis sont valables, exacts ou à jour. Le CCHST ne saurait être tenu responsable d’une perte ou d’une revendication quelconque pouvant découler directement ou indirectement de l’utilisation de cette information.